2
Août
2016

J'ai toujours aimé les carnets, de toutes les tailles, de toutes les couleurs et depuis toute petite. C'est, apparement, un héritage familial. L'on m'a dit un jour : "tout le monde doit avoir un carnet". Alors, depuis un certain temps, comme je suis amoureuse du Livre, je suis aussi devenue amoureuse des carnets. Ces amours se joignent d'ailleurs... à moi d'en remplir les pages et ils seront comme des livres, pleins d'histoires.


Résistant à l'appel d'IG, de facebook, de réseaux sociaux qui, mis bout à bout en connaîtront plus sur moi que ce que je peux imaginer, je capitule cependant rapidement face à un désir d'un article de papier. Le défi d'achat d'un livre par mois est largement rempli !
Du coup, la vague des Bullet journal, après avoir saisi le principe ne m'a pas laissée indifférente. Et, la description complète qu'en a fait Eleonore m'a entraînée dans une houle de désirs.

Alors oui, j'avoue avoir été faible sur le coup, tentée par tous les moyens de trouver sur le champs l'objet qui conviendrait à mon Futur Log et autres Habbit Trackers. Contre toute attente, je n'ai rien trouvé le samedi et : dimanche, jour sacré de non-achat, allait arriver. Oh rage! Oh désespoir !... Fallait-il se rabattre sur les commandes en ligne ? Et espérer, coûte que coûte moyennant et monneyant des frais de ports supplémentaires, recevoir son Précieux en début de semaine ?

Non !, la fille s'est raisonnée, elle attendra mardi et un tour dans les papeteries de la ville. Avec une primo sélection sur les marques qui lui faisaient de l'oeil en parfaite copieuse: Moleskine et Leuchtturm1917.
Mardi, c'est le drame, rentrée bredouille, pas de Moleskine en vue aux alentours, l'envie d'une commande express Amazone s'est faite ressentir et... aïe l'éthique allait en prendre un sacré coup. "Point de commande Amazone tu feras"... Lui avait été répété... Et depuis, la fille avait résisté. Mais là... pour un tout petit carnet qu'elle ne pouvait pas acheter à moins de 20Km ? Et il arriverait le lendemain? Steuplé....

Le déjeuner fût un sacré inspirateur et donneur de leçon aussi : NON il ne faut pas faiblir à la tentation d'avoir TOUT, TROP vite, NON il ne faut pas craquer pour un carnet finalement simple ET made in China juste parce qu'il a des pointillés à la place des lignes, OUI prends donc le temps de chercher...


Et j'ai trouvé !!!!!!

Une simple recherche chez notre ami commun google ; tapez "carnet fait en France", et vous en trouverez des magnifiques !

Et là, la zone encéphalique de l'éthique et de la morale s'allume, brille et étincelle, et la fille fait : "Ouf! j'ai attendu !".

OUI car elle a trouvé LE carnet qu'il lui fallait, bon ok, il n'a pas de pointillés - les pages sont blanches- mais la numérotation est à l'envers - héhé c'est'y pas original ça ?-. Le Papier Fait de la résistance est devenu son élu, imaginé en France et imprimé à Barcelone.

Et dans quelques jours, histoire de paufiner comment sera géré l'intérieur du carnet, se familiariser avec les termes et les rubriques du BuJo, décider de ce qui sera copié, inspiré et créé... il sera Là! : dans mes mains!


Il faut juste savoir patienter...



Commentaires