2
Février
2014

Après un bilan grostesque des cousettes de l'année 2013, il est temps de repartir sur de bonnes habitudes : à savoir coudre plus souvent et mieux !

Quoi de mieux alors pour se motiver que de suivre un défi... A savoir pour cette année : le Wearability Project établi et proposé par Eléonore, qui en d'autres termes est en fait une étude de sa garde robe et des tenues portées pour ne créer/acheter que ce qui sera portable sur la durée.

Pour ce qui est des achats de vêtements, mes dépenses ne seront pas difficiles à réduire étant donné que depuis quelques temps déjà le made in everywhere else than France est au maximum prohibé.

L'année 2014 continue donc avec un Châtaigne rudement rentable car son prédécesseur est déjà porté presque une fois par semaine (si la lessive et le repassage arrivent à suivre derrière ;) ).

Le nouveau est donc en jean de coton Bio tissé-teint en France acheté sur le site des Trouvailles d'Amandine.

ChataigneJean1.jpg

Rien de bien différent de la première version, j'ai encore coupé une taille 40 pour être à l'aise mais je devrais peut-être penser la prochaine fois à réduire pour un 38. Je n'ai pas cousu les fausses poches au dos mais des poches classiques appliquées et fermées par un joli bouton en bois du fil de soi.

Sur le jean, ça a été un régal de faire un joli point de surjet (encore j'amais utilisé... a quoi ça sert d'avoir 50 points si ce n'est que pour faire du point droit !! :)... pardon Bernina Chérie, je ne connais pas encore toutes tes possibilités... ) et je n'ai donc pas encore testé les coutures à l'anglaise. Par contre j'ai surfilé avec une aiguille double pointes et les revers des jambes sont cousus.

ChataigneJean2.jpg

ChataigneJean3.jpg

A suivre ? mmmh...Pourquoi pas un bilan des tissus en stock et de les coudre avant d'en acheter de nouveaux... (c'est bien ça !)

Commentaires